Standard

FCI Standard N° 260 / 09.12.1997 / F TOSA

Descrizione: photo st 260

 

ORIGINE: Japon
DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR:
09.12.1997

UTILISATION: anciennement chien de combat, aujourd’hui chien de garde.

CLASSIFICATION FCI: Groupe 2 Chiens de type Pinscher et Schnauzers, Molossoïdes et chiens de bouvier suisses.
Section 2.1 Molossoïdes de type dogue – Sans épreuve de travail.

ASPECT GENERAL
Chien de grande taille, aux façons pleines de dignité et à la construction robuste. Chien aux oreilles tombantes, au poil court, au museau carré et à la queue tombante, épaisse à la base.

COMPORTEMENT – CARACTERE
Caractérisé par la patience, le sang-froid, la hardiesse et le courage.
Par ailleurs, il ne faut pas oublier que le Tosa, en tant que molossoïde, n’est pas un chien hiérarchique, ceci voulant dire que pour lui, la figure du “chef de bande” ne signifie rien. Par conséquent, il n’obéira jamais “parce que c’est le chef qui l’a dit” mais il obéira parce qu’il a de l’estime et du respect pour son maître, parce qu’il a confiance en lui. Lorsque le chien comprend qu’il rend son maître heureux en répondant correctement à certains ordres, il les exécutera volontiers, sans qu’il soit nécessaire de les lui répéter. Quiconque soutient qu’avec le Tosa, il est nécessaire de s’imposer par la force, confond cette race avec une race de type lupoïde et risque très certainement de se faire mordre par son chien. Aucun chien non-hiérarchique accepte des impositions coercitives: il peut les subir lorsque c’est un chiot mais nous les rendra, avec les intérêts, à l’âge adulte. Les mots clés pour obtenir l’obéissance de la part de ce chien sont l’estime et le respect, certainement pas la force.
Une autre considération importante concerne la “soumission” lors des moments de lutte. Quand deux loups adultes s’affrontent pour accroître leur position hiérarchique au sein de la meute, ils suivent un rituel précis qui conduit presque toujours à une conclusion pacifique. L’un des deux se soumet à l’autre en se jetant par terre sur le dos, montrant son ventre et sa gorge; les choses en finissent là, sans effusion de sang. S’attendre à un tel comportement de la part d’un Tosa peut conduire tout droit à la tragédie: en effet, ce molossoïde, sélectionné pour les combats entre animaux, a été amené par l’homme (à travers la sélection) à “oublier” les ritualisations et est parfaitement en mesure de tuer un adversaire, même lorsque celui-ci lance de clairs signaux de soumission. Un loup ne le ferait jamais!

TETE
REGION CRANIENNE
Crâne large

Testa 1Testa 2Testa 3DSCN8884Testa 4 Testa 5Testa 6Testa 7Testa 8Testa 9

Stop très marqué. Chez les femelles, le stop peut être légèrement plus doux.

Stop 1 Stop 2 Stop 3 Stop 4 

Les rides sur le crâne sont caractéristiques et particulièrement accentuées chez les mâles. Les sourcils froncés lui donnent parfois un air presque “préoccupé”. Il présente souvent une ride droite caractéristique qui descend de l’angle extérieur de la paupière tout le long de la joue.

Testa TOSA

REGION FACIALE
Truffe grande, de couleur noire
Museau de longueur modérée. Il ne devrait pas dépasser le rapport 1:1. La dimension correcte est comprise dans un rapport de 2:3 à 1:1. Chanfrein droit et de préférence aux axes parallèles.

14  Stop 3  Stop 2 DSCN1984

Sur la première photo, le chanfrein n’est pas droit. Par contre, sur les deux autres photos, il est correct.
Le museau doit être carré, plein, large et pas trop haut. Les photos successives permettent de remarquer la différence entre les museaux des sujets. Les lèvres sont pendantes, noires et épaisses. Vues de face, elles forment une sorte de “V” à l’envers ou un “U” à l’envers et légèrement pointu.

DSCN8222_1  941713_538830386155282_1953258594_n  Testa 2

Mâchoires supérieure et inférieure fortes.
Dents fortes. Articulé en ciseaux. Les incisives non parfaitement alignées ne constituent pas un défaut. Il faut donner la priorité à la robustesse de la dentition et à la dimension des canines et des molaires. La prise est très importante. Cette race ayant été spécialement “construite” pour obtenir un chien de combat pratiquement imbattable, le fait que la prise soit ferme, puissante et constante doit être une qualité fondamentale. Du moment où le chien lâche la prise, il offre la possibilité à l’adversaire de réagir et de le saisir entre ses crocs.
Yeux assez petits, de couleur brun foncé, à l’expression de dignité et offrant une légère forme d’amande. Au Japon, les yeux de couleur claire portaient soi-disant malheur et les sujets aux yeux clairs étaient donc supprimés. La couleur brun froncé d’yeux qui ne trahissent aucun signe de peur est un trait caractéristique. La couleur caractéristique des yeux des chiots est le bleu-gris jusqu’à environ un mois; puis cette teinte vire progressivement au brun. Le contour noir des yeux absorbe la lumière du soleil et prévient le reflet des rayons solaires dans les yeux.

Occhio cucciolo Occhio 2  Occhio 1 Palpebra 1

Tant que la tête n’est pas complètement développée en largeur (il est parfois nécessaire d’attendre l’âge de 3-5 ans pour obtenir la pleine maturité), la paupière inférieure est tombante. Ceci ne constitue pas un défaut mais le signe que la tête ne s’est pas encore élargie complètement. Une reprise de la paupière par intervention chirurgicale est absolument à déconseiller car le chien pourrait présenter plus tard un œil trop tendu et trop tiré, suivant la croissance latérale du crâne.

Oreilles relativement petites, plutôt minces, attachées haut sur les côtés du crâne, retombant contre les joues. Bien que destinée aux combats, cette race n’a jamais eu les oreilles coupées. 

Orecchie 1  Orecchie 2  Orecchie 3 Troppo alte - Ninna de Kair-mother of Bety

Sur la quatrième photo, les oreilles sont attachées trop haut.

COU musclé, avec du fanon.


 

Le fanon est un trait caractéristique de cette race, ainsi que des chiens de combat en général. Normalement, le chien adversaire doit pouvoir saisir le fanon entre ses crocs et la longueur de celui-ci doit permettre au sujet mordu de tourner le cou et de pouvoir mordre l’autre chien sur le museau, aux oreilles ou sur la partie haute du cou sans risquer de rester bloqué. Un sujet sans fanon serait destiné à succomber plus facilement que d’autres.

 

Giogaia 1 Giogaia 2 Giogaia 3

Giogaia 4 Giogaia 5 Giogaia 6

CORPS
Garrot bien sorti. Dos horizontal et droit.

Schiena 1Schiena 2Schiena 3

Schiena 4  Schiena 5
Schiena 6  IMG_0030_5                

Rein large et musclé.
Croupe légèrement voussée au sommet.
Poitrine large et haute, côtes modérément cintrées.

Muscoli 1 Muscoli 2
Muscoli 3 Muscoli 4 Abenji Big Luck-father of Agiro

Ventre bien remonté. Observant le sujet de côté, la ligne inférieure du ventre doit former un trapèze scalène avec la ligne dorsale.

Ventre 1 Ventre 2

QUEUE Epaisse à la base, elle s’amenuise vers l’extrémité, atteignant le jarret lorsqu’elle est abaissée. Une attache forte de la base de la queue, déjà évidente chez les sujets jeunes, est un indice de bonne croissance et de bonnes dimensions du chien à l’âge adulte.

MEMBRES
ANTERIEURS
Epaules modérément inclinées.
Avant-bras droits, modérément longs et forts. Métacarpes légèrement inclinés et robustes.

Angolazioni 1 Angolazioni 2

POSTERIEURS: muscles très développés. Articulations du grasset et du jarret modérément angulées, solides.

 

Zampe 1Zampe 2Zampe 3Zampe 4Zampe 5Zampe 6Zampe 7Zampe 8

La veine très visible sur les membres postérieurs, au-dessus du sommet du jarret, est caractéristique; lorsqu’elle est bien délinéée, c’est l’indice d’un sujet aux proportions taille-poids correctes et non gras. Le jarret doit être modérément angulé.

Garretto 1 Garretto 2

PIEDS: doigts bien serrés, coussinets épais et élastiques, ongles durs et, de préférence, de couleur foncée. La couleur typique des ongles est le noir.

ALLURES énergiques et puissantes. Un sujet lourd et gras (qui ne doit pas être interprété comme imposant) ou qui présente des problèmes de membres et dans l’allure, est certainement pénalisé en cas de combat. Pour pouvoir dominer l’adversaire, le chien doit être agile, réactif, avec des aplombs droits, particulièrement sur l’antérieur; il doit également se déplacer de manière fluide, sans lourdeur, tel que pourrait l’être au contraire le mouvement d’un mastiff ou d’un mâtin napolitain. Sont tolérés les aplombs postérieurs légèrement tournés en dehors car, en phase de poussée lors d’un élan, ils peuvent aider le chien à avoir plus d’appui sur le postérieur et l’empêcher de glisser. Un sujet aux mouvements corrects est quoi qu’il en soit à préférer par rapport à un autre pouvant même avoir d’autres défauts car, dans tous les cas, ceux-ci passeraient au second plan.

ROBE
POIL court, dur et dense.
COULEUR rouge, fauve, abricot, noir, bringé. De légères marques blanches sur la poitrine et sur les pieds sont admises, avec couleur blanc-crème consécutive des ongles concernés.

Unghie 1 Zampe 9  MeiyoBuke2 

TAILLE
Hauteur au garrot minimum de 60 cm pour les mâles et de 55 cm pour les femelles.
Le développement complet et la formation parfaite du thorax et de la tête sont atteints à l’âge de 3 ans environ. Jusqu’à 15-18 mois, les sujets grandissent en hauteur, ne présentant donc pas une grande masse thoracique et dorsale. Successivement, le développement du crâne et du corps est complété. Des sujets jeunes déjà très lourds devront certainement faire face plus tard à des problèmes d’articulations et de résistance à l’effort. Il faut quoi qu’il en soit préférer des sujets de grande taille, imposants, bien proportionnés, mais pas gras. La musculature est fondamentale pour permettre au chien, en cas de combat, d’être agile, athlétique, mince et parallèlement résistant à la fatigue. La musculature puissante doit être supportée par une grosse ossature, avec d’excellentes articulations et des cartilages non enflammés. Un chien gras et lourd, même s’il est imposant, serait destiné à succomber rapidement en cas de combat.

COMPORTEMENT SUR LE RING
Sur le ring, les sujets doivent se déplacer d’une manière très fluide, avec une bonne extension et poussée du postérieur. La tête doit être portée haut, à moins que le chien ne “pointe” quelque chose ou quelqu’un sur le bord du ring. La queue portée haute et droite est une marque de dominance et de sécurité.

401693_3453081318898_1026743265_32915424_253342884_n

DSCN0747 DSCN0819

La position avec la queue immobile et dressée est un trait caractéristique qui indique que le chien n’a pas peur d’affronter un autre sujet et qu’il est en train d‘évaluer la situation. Dans ces moments, le regard devient fixe et la respiration est ralentie. Le poil sur le dos et sur la croupe se dresse.

World Dog Show de Budapest (Hongrie)– 17/05/2013
World Winner 2013: Agiro Tosadar (M – 20/04/2010) – propriétaire: Drudi Enrico
Sur la photo: Takahiro Miyagawa (JP), Enrico Drudi (RSM), Gabriele Stafuzza (ITA).

Les critères de sélection entre différents sujets se trouvant sur le ring pourraient être les suivants:une première sélection peut être faite sur le mouvement, écartant les sujets qui n’ont pas une bonne démarche et qui n’ont pas de poussée sur les postérieurs.
L’analyse successive pourrait être celle des lignes dorsales, des aplombs antérieurs et de la musculature, et, enfin, celle de la tête.

 

DEFAUTS Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut et la sévérité avec laquelle ce défaut sera pénalisé doit être proportionnée à sa gravité.
· Ossature grêle
· Museau en sifflet
· Léger prognathisme supérieur ou inférieur

DEFAUTS ELIMINATOIRES
· Prognathisme supérieur ou inférieur extrême
· Chien craintif.

N.B. Les mâles doivent avoir deux testicules d’apparence normale complètement descendus dans le scrotum.

 

Réalisé par      :                       Enrico dr. Drudi (RSM) – éleveur FCI et juge
En collaboration avec :           Nebojsa Savicic (SRB) – juge FCI
                                               Branislav Rajić Bane (SLO) – juge FCI